Mode d'emploi des ventes aux enchères

L'accès est gratuit et ouvert à tous

Au cours de la vente aux enchères, chaque lot est présenté et décrit au public. Si l'enchérisseur est présent, un simple geste de la main à l'attention du commissaire-priseur constitue une enchère portée. Pour les personnes ne pouvant assister à la vente, l'ordre d'achat autorise le commissaire-priseur à représenter toute personne absente au moment de la vente et à exécuter l'achat à sa place, dans les meilleures conditions. L'adjudicataire du lot est le dernier enchérisseur.

Frais en sus des enchères : 21% TTC

Conditions de Vente

La vente est faite au comptant. Le plus offrant et dernier enchérisseur est l'adjudicataire.

A l'issue de la vente, et après règlement, un bordereau d'adjudication est remis à l'acheteur, il tient lieu de facture et de certificat d'achat.

L'exposition préalable permettant aux acquéreurs de se renseigner, et de se rendre compte de l'état du lot mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation une fois l'adjudication prononcée. Les dimensions et le poids des objets ne sont donnés qu'à titre indicatif.

Frais de Vente

Les frais acheteurs sont à 21 % TTC pour les lots volontaires, et à 14.40 % TTC pour les lots judiciaires.

Cependant, lors des ventes aux enchères Live, les frais de 21 % TTC sont augmentés de 3 % HT, soit 3.60 % TTC pour :

  • Les internautes enchérissant en ligne
  • Les enchérisseurs au téléphone ou sur ordre d'achat (ne passant pas par le Live)

Pendant une vente Live, les frais de 21 % TTC seront appliqués, uniquement, aux acquéreurs présents en salle.

Règlement par l'acheteur

L'édition des bordereaux d'adjudication et les règlements interviennent à l'issue de la vente. L'acheteur peut choisir finalement de régler soit en espèces (jusqu'à 1 000 €) . Le règlement par chèque bancaire/postal n'est plus accepté. L'étude accepte le règlement par carte bancaire à distance, ou virement bancaire.

Les ventes judiciaires

Depuis la loi du 10 juillet 2000, le commissaire-priseur judiciaire dirige les ventes judiciaires. Officier ministériel, il dépend de la Chambre Nationale des Commissaires-Priseurs Judiciaires et est sous la tutelle du Ministère de La Justice.

La vente aux enchères permet l'établissement de la valeur optimale d'un objet, d'un meuble grâce à une confrontation transparente de l'offre et de la demande.

L'identité du vendeur et de l'acquéreur restent confidentielles, l'anonymat est respecté.

Un haut niveau de sécurité est garanti par le législateur, puisque le diplôme de commissaire-priseur est exigé pour diriger les ventes volontaires et judiciaires.

Maitre Lydie BRIOULT, commissaire-priseur judiciare dirige les ventes dites "judiciaires" prescrite par la loi ou par décision de justice (suite à un placement sous curatelle/tutelle, après saisie, après liquidation judiciaire...).

Les ventes ont lieu en fonction des dossiers judiciaires en général en semaine ; les dates de vente et d'exposition sont communiquées par voie de presse (Le Moniteur des Ventes...), par internet (interencheres.com) et par affichage devant l'Hôtel des Ventes. Elle intervient également dans les inventaires après redressement et liquidation judiciaire, réalisation de gage, saisie...

Frais en sus des enchères : 14,40 % TTC avec TVA récupérable.